66455968_350939348918195_314691248755572736_n (1).jpg

Les vertus de la relaxation

Objectifs et méthodes employées

La relaxation permet de faire un vide mental  pour atteindre un état d’esprit où les pensées négatives ne viennent pas troubler le moment présent. C’est en quelque sorte une période de “lâcher-prise” de tous les maux afin de décrocher des soucis du quotidien et apaiser ses angoisses. 

La relaxation est une excellente pratique pour réduire les diverses tensions du corps, mais également pour offrir un certain équilibre psychologique et psychique. La relaxation permet de diminuer le stress ainsi que le vivre différemment, améliorer le tempérament au quotidien, diminuer les douleurs musculaires et les maux de tête, renforcer la concentration, contribuer à un meilleur sommeil, réduire l’état de fatigue, mais également à apprendre à être à l’écoute de son corps. La relaxation est un excellent contributeur au sevrage de multiples addictions.

Objectifs généraux :

- Lutter contre l’isolement social en favorisant des activités collectives en lien avec la santé et le bien-être

- Favoriser individuellement la notion du « Prendre soin de soi »


Objectifs opérationnels

- Favoriser le bien-être physique et psychique (Détente physique et mentale. Développer la pensée positive. Se laisser toucher)

- Améliorer la conscience de soi et le repère de ses besoins (Connexion à son corps, observation de ses sensations positives ou non, scanner des parties du corps, repérer ses limites et possibles)

- Aider à la gestion des émotions (Venir accueillir et observer ses ressentis, émotions, ses souvenirs.

- Accepter et valoriser la vie émotionnelle, les légitimer et leur laisser leur place. Outils pour les rééquilibrer, s’en servir comme force et non comme freins, éviter leur envahissement et leurs effets possiblement toxiques)

- Favoriser l’estime de soi et la confiance en soi (Aimer son corps par les sensations de bien-être qu’il procure, faire de soi un lieu refuge, évacuer les pensées limitantes, se réconcilier avec soi, pardonner et se pardonner, observer ses compétences et qualités)

- Autonomiser les personnes dans leur accession au bien-être et dans la gestion de leurs addictions. (Observer le bien-être ressenti après une séance, observer les sentiments agréables ou désagréables avec ses différents sens, transmettre des pratiques à pouvoir faire soi-même quotidiennement ou occasionnellement.)

- Permettre de verbaliser et poser des mots sur ses ressentis et émotions.

Méthodes utilisées (adaptable en fonction des évolutions et possibilités individuelles et de groupe)

- Respiration abdominale

- Respiration nasale alternée

- Exercice de la nuque, bras, bassin - Yoga des yeux

- Représentation mentale/ imagerie réelle ou imaginaire (ancrage, scan corporel, souvenirs agréables, relation respiration/ images, développement de l’imaginaire et désirs,…)

- Observation de ses pensées et sensations. Visualisation de l’expulsion des pensées négatives

- Pensée positive

- Exercices de méditation musicale - Utilisation de gongs (sonothérapie) - Relaxation coréenne

- Toucher massage adapté habillé.


Outils d’évaluation (CR après chaque séance et évaluation intermédiaire après 8 à 10 séances + évaluation à l’année)

- Régularité des participant.es - Nombre de participant.es

- Implication lors des séances

- Retour individuels des participant.es

- Retour du groupe

- Impact sur la vie individuelle éventuellement en lien avec T.social.e et chef.fe de service.

- Impact sur la vie de groupe.